Exemple typique d’une mauvaise utilisation d’un classement de cabinets de conseil

Dans ce court article, je vais illustrer un exemple typique d’une mauvaise utilisation d’un classement de cabinets de conseil. Le niveau de détail donné par le classement Vault risque de noyer certains candidats dans leur analyse. Un classement est un outil utile pour un candidat.

classement cabinet de conseil

 

Il permet par exemple de débroussailler le terrain pour avoir une première vision des têtes d’affiche du secteur, ce qui permet de cadrer un processus de recrutement. Par contre, un classement ne peut en aucun cas remplacer un travail personnel consistant à faire l’effort de projection dans le métier de consultant.

Erreur d’utilisation du classement en amont du processus

 

La phase de sélection du panel de cabinets est si critique, que j’ai décidé d’y consacrer un module entier dans les formations que je donne. Initialement, je ne traitais pas ce volet que je considérais comme acquis par les candidats, mais suite à mes échanges avec des centaines d’étudiants et de cadres visant le conseil, cette phase du processus m’est apparue comme essentielle à traiter en professionnel, c’est à dire pas seulement en se reposant sur son intuition.