Etude de cas

L’étude de cas est l’épreuve clé dans un recrutement de consultant mais pas seulement. Par exemple, un coup d’œil sur cet article concernant les études de cas permet de comprendre le champ d’application d’une telle approche, qui ne se limite pas aux entretiens dans les cabinets de conseil.

Un des candidats que j’accompagne m’a fait un retour d’expérience étonnant concernant ses entretiens dans une grande compagnie d’assurance. ce dernier visait un poste de manager, et lors de chacun de ses entretiens il a dû se frotter à des études de cas!

Bien sûr, les études de cas posées dans une entreprise de service ou dans une industrie donnée sont moins complexes que dans un cabinet de conseil. Mais pour réaliser une bonne performance, qui peut le plus peut le moins, et un entraînement visant le standard du conseil permettra à tout candidat de survoler ce type d’épreuves dans un autre contexte. On sait que les études de cas tendent à devenir de plus en plus classiques pour recruter les candidats, mais personnellement j’ai été surpris de les voir utilisées de manière aussi systématique.

L’étude de cas est un moment assez compliqué à gérer dans un entretien d’embauche, car la part d’improvisation est forcément plus importante que dans un entretien classique. Lors d’un entretien classique, une fois que le candidat s’est entraîné à se présenter et s’est projeté dans le métier, c’est une question d’entraînement. Bien sûr, il faut comprendre les subtilités des entretiens d’embauche, il y a une mécanique à maîtriser et à dérouler le moment venu, mais c’est finalement peu de chose par rapport à une étude de cas.

 

Si vous n’avez pas encore les idées très claires sur ce qu’est une étude de cas, voici quelques éléments pour vous permettre de saisir les enjeux:

1) Il s’agit d’une problématique “business” qu’il faut résoudre dans un laps de temps donné

2) En général, ce laps de temps est d’une demi-heure dans un cabinet de conseil

3) La mission du candidat ne se limite pas à résoudre le cas avec les données dont il dispose: il doit aussi aller à la pêche aux informations manquantes pour avancer dans son raisonnement

4) L’étude de cas est quasiment toujours positionnée après la partie fit dans un entretien de consultant: vous commencerez donc par vous présenter et répondre aux questions de votre interlocuteur comme dans un entretien classique, avant que le cas ne démarre
Dans les articles de cette section, je partage avec vous mes commentaires sur ces 4 caractéristiques des études de cas dans le conseil ou consulting cases.