Classement cabinet de conseil

Dans cet article, je vais partager ma méthode pour utiliser à votre avantage les classements des cabinets de conseil, comme celui du Vault, dont je donne les grandes lignes ici et  par exemple.

Le challenge d’un classement de ce type, c’est la masse d’informations qu’il contient. Rien que faire une revue du top 50 des cabinets de conseil internationaux prend beaucoup de temps. La méthode simple d’analyse des cabinets de conseil en fonction de leur classement est directement issue du contenu de ma formation “Méthode Intégrale”, que je rendrai bientôt disponible hors de mes Grandes Écoles partenaires.

classement cabinets de conseil

Comment structurer les classements des cabinets de conseil en pratique? Les cabinets de conseil peuvent être segmentés en trois familles selon leur classement :

1) Le cabinets top-tier
2) Les cabinets “visibles”
3) Les autres cabinets

Les cabinets top-tier

C’est le trio de tête, les incontournables McKinsey, Boston Consulting Group et Bain. Ils forment un groupe à part, car ils sont véritablement à part dans le paysage du consulting. Ces cabinets représentent à eux seuls le conseil dans l’esprit de nombreux clients et candidats.

De plus, ils ont une notoriété telle que les carrières de leurs consultants peuvent bénéficier d’un boost que les autres cabinets ne peuvent en général pas offrir à leurs anciens employés. Je ne dis pas que les seules carrières d’excellence possibles se font par l’intermédiaire de ces trois cabinets, mais ils jouent dans une autre catégorie que les autres aujourd’hui.

Leurs réseaux d’anciens sont les plus puissants du secteur, les rémunérations qu’ils offrent sur toute l’échelle de la hiérarchie se démarquent du secteur. Enfin, ils disposent de politiques de développement personnel hors-norme. En tant que candidat, avoir l’opportunité de passer des entretiens dans ces cabinets est une expérience professionnelle en tant que telle. J’ai déjà vu des CV mentionnant des entretiens chez McKinsey, je ne recommande pas de le préciser personnellement.

 

Les cabinets “visibles”

 

Un cabinet qui apparaît dans le top 25 du classement Vault dispose mécaniquement d’une visibilité de nature à servir les prochaines étapes de votre carrière. Les responsables des ressources humaines auront de fortes chances de reconnaître votre parcours dans cette catégorie de cabinets et de la valoriser positivement. Outre les tops du classement Vault, certains cabinets “historiques” disposent aussi d’une visibilité forte.

Je pense à Arthur D. Little, le premier cabinet de conseil en stratégie. Ce cabinet n’apparaît plus dans le classement Vault depuis quelques années, mais son image de marque est telle que ses anciens consultants bénéficient du même type de reconnaissance professionnelle que les cabinets les plus performants du moment.

 

Les autres cabinets

 

Cette catégorie est essentielle car elle constitue le plus gros volume de recrutements. Évidemment, il y a à boire et à manger dans cette catégorie. Il est donc nécessaire que le candidat fasse de lui-même le travail d’investigation que les médias comme Vault n’ont pas réalisés concernant cette catégorie de cabinets. Il y a de véritables pépites, notamment parmi les boutiques, mais il est essentiel de bien analyser leur profile avant de les insérer sur votre liste de cabinets cibles. Cette catégorie compte notamment un grand nombre de cabinets bien implantés nationalement ou régionalement.

  • Pour maximiser vos chances d’entrer dans le cabinet de conseil de votre choix, cliquez-ici pour suivre ma formation gratuite au conseil en stratégie.
  • Vous voulez vous lancer dans le conseil en tant qu’indépendant? Cliquez-ici pour suivre ma formation gratuite sur le conseil freelance.

"Stop! Ne partez pas avant d'avoir découvert comment votre expertise actuelle peut vous rapporter des revenus à 6 chiffres en tant que consultant indépendant."